Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Agir Ensemble > Actions collectives > La Bio Piratée : comment agir ?

La Bio Piratée : comment agir ?

S’il nous fallait encore des raisons pour acheter des produits bio-locaux, transformés de manière artisanale, à la ferme ou par des petites entreprises familiales, indépendantes, en dehors de la grande distribution, créant de l’emploi et une activité économique territoriale, alors Dominique Guillet de l’ Association Kokopelli nous amène encore à réfléchir (et agir) avec son dernier article sur la Bio-piratée...

Nous le voyons bien, depuis plusieurs années et au fur et à mesure du développement des ventes de produits biologiques, nombre de grandes marques (transformateurs, grossistes, distributeurs) se concentrent, se rachètent et se font racheter par des grands groupes... et pas toujours de la bio.

Car la grande récupération continue, et c’est le même refrain que pour les marques conventionnelles depuis des décennies : Ces marques historiques et emblématiques tombent aux mains de l’industrie agro-alimentaire transnationale , des bio-technologies , et maintenant des fonds d’investissements à la recherche du profit à court terme.

Et ce mouvement s’accélère, après la dite crise des Sub-primes, le plongeons des investissements dans l’immobilier, ces mêmes fonds d’investissements se sont tournées vers la spéculation sur les denrées alimentaires, l’accaparement des terres et l’agriculture contractualisée.

Alors encore une fois, il nous faut être vigilant au moment de faire nos achats . Consommer Bio, c’est essentiel, pour le respect de la terre, des personnes qui nous nourrissent et de son corps, mais malheureusement cela n’est plus suffisant pour peser sur le système économique mondial, pour freiner sa course aliénante de l’humanité.

Pour agir véritablement, il nous faut soutenir une agriculture paysanne, familiale, de proximité , acheter à des producteurs ou petits transformateurs, et se poser une seule question : A qui est-ce que je veux donner mon argent.

Il ne s’agit pas non plus de rejeter toutes les grandes marques, mais bien de savoir faire le tri . Si vous ne souhaitez plus donner votre argent à des fonds d’investissements aveugles, des sociétés transnationales opaques, alors vous pouvez vous informer, et lire la remarquable enquête de Dominque Guillet :

https://kokopelli-semences.fr/quoi_de_neuf/bio_pirate

Les tentacules de la finance et du profit à court terme s’étendent partout, mais la créativité bienfaisante et juste de l’humanité se déploie également et leur fait face, à nous de l’encourager.

Au passage, un petit rappel pour le 23 mai et la Marche contre Monsanto pour la Souveraineté Alimentaire à Rennes

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque fin de semaine (jeudi ou vendredi)
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 5 juillet puis le 19 juillet
  3. St-Brieuc / Dinan / St-Malo : le 12 juillet puis le 24 août
  4. Quimper / Lorient / Auray : le 19/20 juillet puis le 20/21 septembre
  5. Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 27/28 juin puis les 25/26 juillet
  6. Nantes : le 6 juillet puis le 7 septembre
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 12 juillet puis le 13 septembre
  8. Reste de la France : départ sous 48h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter