Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > NOUVEAUTE : Le petit épeautre cuisiné

NOUVEAUTE : Le petit épeautre cuisiné

2 mai 2015

Ca y est, après quelques semaines d’attente, le voila en route pour nos assiettes ; il devrait être là à la mi-avril.

Renaud Suquet est un producteur de céréales de variétés anciennes et locales, fortement engagé dans le réseau semences paysannes et auprès de l’association Kokopelli pour la sauvegarde et le partage des semences traditionnelles. Il cultive des blés anciens et plus particulièrement le Petit Epeautre (aussi appelé Engrain ou Triticum monococcum) sur une quarantaine d’hectares de terres dans le Minervois, une belle garrigue près de Béziers . La terre est aride, les rendements assez pauvres, mais la qualité nutritive et gustative de son Petit Epeautre est remarquable !!

Renaud commercialise les variétés de blés tendres qu’il moissonne auprès de meuniers locaux. Pour le petit épeautre, il favorise au maximum une distribution en circuit court auprès de magasins Bio et de cantines scolaires. Habité par ses convictions, il remue ciel et terre pour que les agriculteurs locaux en bio puissent vendrent dans les cantines.

Depuis peu il a donc développé cette n ouvelle gamme de Petit Epeautre cuit, nature, au curry, aux fines herbes et même sucré à la vanille pour le petit-déjeuner, le goûter ou le dessert ! Quand on sait qu’il faut près de 50 minutes pour cuire cette céréale exceptionnelle, l’idée de le proposer prête à consommer est intéressante ; Et les valeurs nutritives sont nombreuses !!

Le petit épeautre : une céréale exceptionnelle

Le Petit Epeautre, c’est "le caviar des céréales". Il a la particularité de bien nourrir, avec une petite quantité de grains, tout en nettoyant l’organisme. Il est riche et équilibré en éléments minéraux : 4 fois plus de magnésium que le riz brun, 5 fois plus de phosphore que le soja. Cent grammes d’engrain apportent l’équivalent en calcium de 2 verres de lait. Sa teneur en protéines apporte les huit acides aminés essentiels dans le régime alimentaire quotidien d’un adulte. Il est plus riche en vitamines B1 et B2 que le blé. Il contient aussi plus de protéines, de graisses, de fibres brutes que le blé et également des glucides particuliers qui jouent un rôle important dans la coagulation du sang et stimulent le système
immunitaire.

Il se distingue enfin par sa très faible teneur en gluten , il est généralement bien toléré par les personnes perturbées par cette protéine n’ayant pas subi de modification.

Composition pour 100g : Protéines 12.9g Fibres10.3g Magnésium 120mg Phosphore 440mg /Calcium 100mg Lipides
3.47g Valeur énergétique : 375 kcal Glucides 72.73g

Alors découvrez notre nouvelle gamme de Petit Epeautre, du Sud de la France, en direct de chez Renaud Suquet, paysans dans le Minervois ;

  • Petit Epeautre cuit nature en pot de 360g
  • Petit Epeautre cuit curry en pot de 180g
  • Petit Epeautre cuit herbes de provence en pot de 180g
  • Petit Epeautre cuit dessert - sucré vanille en pot de 180g

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | Tout afficher

  • Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !

    15 décembre 2011
    LE PROJET D’AEROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES est une aberration économique, sociale et environnementale Situé à 18 km du centre de Nantes, il ne résoudrait pas les problèmes que pose à la ville l’actuel aéroport. Il les déplacerait seulement. Il infligerait des nuisances graves à plus de 80 000 habitants des communes de la banlieue nord de Nantes. Les diverses structures de raccordement qui lui seraient nécessaires (routes, voies ferrées, pont sur la Loire) causeraient également des problèmes (expropriations) et des nuisances à des milliers d’autres (Lire la suite de Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !)
  • Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie

    30 novembre 2011
    Tchendukua est une association française qui soutient le peuple Kogi de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie dans leur démarche de restitution de terres afin de leur permettre de faire vivre leur culture et de préserver leurs modes de vie menacées par la société occidentale. Elle intervient également ici, en France, pour sensibiliser le grand public à la connaissance de ce peuple indigène et aux menaces qui pèsent sur lui. Petite présentation Que nous disent les Kogis et à quoi nous renvoient-ils ?... Tchendukua… là ou converge la pensée … Telle est la signification de ce mot qui (Lire la suite de Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie)
  • Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès

    29 novembre 2011
    Tous les 7 ans, à cause de l’artificialisation des sols, la France perd l’équivalent de la superficie d’un département en terres cultivables ; chaque semaine 200 fermes en moyenne disparaissent au profit de l’agrandissement d’autres d’exploitations ou de l’urbanisation. La France compte environ 8 millions d’obèses et 3,2 millions de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire, de façon intermittente ou permanente. La plupart de nos aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans notre assiette. Faire de l’alimentation une priorité est un projet de « haute nécessité » (Lire la suite de Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès)
  • Par amour du Bien Vivre

    28 novembre 2011
    Et si l’échec programmé de Cancún s’avérait une bonne chose ? Plutôt qu’une « adaptation » au réchauffement, il pourrait permettre l’élaboration d’un nouveau mode de société. L’échec programmé de Cancún peut être la pire comme la meilleure des choses. Ce sera la pire des choses si cet échec correspond à la volonté de s’adapter au réchauffement planétaire plutôt que de le combattre. Ce choix est déjà celui des grandes firmes, avec des projets techno-scientistes comme les modifications artificielles du climat, la création d’un immense bouclier spatial autour de la terre, les puits de carbone, les arbres OGM mangeurs de (Lire la suite de Par amour du Bien Vivre)
  • La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel

    20 septembre 2011
    Communiqué Minga du 21/01/11 "L’empressement de certains acteurs de l’économie solidaire à répondre au rapport Vercamer sur l’enjeu de la labellisation comme question clé du développement de l’économie solidaire nous préoccupe. Cela traduit la gravité de l’état de dépolitisation à laquelle en est rendue l’ESS. Quel contraste avec l’époque où nombre d’initiatives de citoyenneté économique s’en réclamant ont vu le jour par refus du traitement social du chômage ! À travers ce projet de labellisation de l’économie solidaire, il ne s’agit rien moins que de gérer les exclusions, à défaut de les combattre. Parce que (Lire la suite de La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque vendredi sauf le 1er Novembre, Passage le jeudi 31 Octobre en remplacement
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 9 octobre, le 23 octobre puis le 6 novembre
  3. St-Brieuc / Dinan / St-Malo : le 10 octobre, le 14 novembre puis le 12 Décembre
  4. Quimper / Lorient / Auray : les 23/24 octobre, les 20/21 novembre puis le 18/19 Décembre
  5. Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 29/30 octobre, les 26/27 novembre puis les 19/20 décembre
  6. Nantes : le 17 octobre, le 31 octobre puis le 14 novembre
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 13 novembre puis le 8 janvier
  8. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter