Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > A Déguster ou pour offrir

A Déguster ou pour offrir

11 décembre 2014

Découvrez notre cachaça artisanale

Offre pour les fêtes : 21 € la bouteille

La Cachaça Camponeses (Paysans en portugais) est une eau de vie de canne à sucre obtenue après fermentation et distillation du vesou, le jus de canne pressée. Proche d’un rhum agricole, elle doit ses saveurs douces et fruitées à une fabrication artisanale ne gardant que le coeur de la distillation et une mise au repos d’un minimum de 6 mois en fûts de chêne.... vous y découvrirez des arômes fruités insoupçonnés.

Un cadeau idéal à déguster avec modération

mais pour soutenir avec force l’agriculture paysanne et la lutte pour l’accès à la terre

La cachaça Camponeses est produite selon des techniques agro-écologiques par les paysans de la COPAVI (Coopérative de producteurs agricoles Victoria), une coopérative collectivisée du Mouvement des Sans Terre , dans l’état du Parana, dans le sud du Brésil. Né en 1984, le Mouvement des Sans Terre (MST) lutte pour une réforme agraire et l’occupation de terres non exploitées par des paysans qui en sont privés. Basé sur le slogan « la terre appartient à celui qui la travaille », le MST organise l’occupation de terres et le développement des communautés qui s’y installent.

Créée en 1993, la COPAVI est issue d’une de ces occupations de terres de grandes propriétés foncières non exploitées. Dès le départ, les familles installées décident d’en faire un projet totalement collectif. Aujourd’hui, les membres des 22 familles qui composent la COPAVI sont associés de la coopérative et expérimentent ensemble une organisation du travail et de gouvernance axée sur la
justice sociale. Loin des cultures d’exportation, ils visent avant tout l’autonomie et l’autosuffisance avec un cheptel d’élevage et une production variée de fruits et légumes destinés à nourrir la communauté.

Depuis sa création en 2006, terralibra est un partenaire important de la COPAVI à travers l’ importation de la cachaça et du sucre complet mascavo. Importateur et distributeur de produits d’épicerie en Commerce Equitable et Bio-local , terralibra participe à sa mesure à renforcer les luttes paysannes contre l’accaparement des terres et les dérives de l’agro-business.

Si cette cachaça n’a pas de certification biologique officielle , la production de canne à sucre respecte le cahier des charges d’Ecovida, un système de certification associatif et indépendant reconnu au brésil qui garantit la qualité biologique des petites productions paysannes à la manière de Nature et Progrès en France.

Pour vos commandes, la livraison ou l’enlèvement dans nos locaux (Thorigné Fouillard / 35)

Contactez nous directement par mail ou au 02 99 37 14 00

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

  • Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès

    29 novembre 2011
    Tous les 7 ans, à cause de l’artificialisation des sols, la France perd l’équivalent de la superficie d’un département en terres cultivables ; chaque semaine 200 fermes en moyenne disparaissent au profit de l’agrandissement d’autres d’exploitations ou de l’urbanisation. La France compte environ 8 millions d’obèses et 3,2 millions de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire, de façon intermittente ou permanente. La plupart de nos aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans notre assiette. Faire de l’alimentation une priorité est un projet de « haute nécessité » (Lire la suite de Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès)
  • Par amour du Bien Vivre

    28 novembre 2011
    Et si l’échec programmé de Cancún s’avérait une bonne chose ? Plutôt qu’une « adaptation » au réchauffement, il pourrait permettre l’élaboration d’un nouveau mode de société. L’échec programmé de Cancún peut être la pire comme la meilleure des choses. Ce sera la pire des choses si cet échec correspond à la volonté de s’adapter au réchauffement planétaire plutôt que de le combattre. Ce choix est déjà celui des grandes firmes, avec des projets techno-scientistes comme les modifications artificielles du climat, la création d’un immense bouclier spatial autour de la terre, les puits de carbone, les arbres OGM mangeurs de (Lire la suite de Par amour du Bien Vivre)
  • La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel

    20 septembre 2011
    Communiqué Minga du 21/01/11 "L’empressement de certains acteurs de l’économie solidaire à répondre au rapport Vercamer sur l’enjeu de la labellisation comme question clé du développement de l’économie solidaire nous préoccupe. Cela traduit la gravité de l’état de dépolitisation à laquelle en est rendue l’ESS. Quel contraste avec l’époque où nombre d’initiatives de citoyenneté économique s’en réclamant ont vu le jour par refus du traitement social du chômage ! À travers ce projet de labellisation de l’économie solidaire, il ne s’agit rien moins que de gérer les exclusions, à défaut de les combattre. Parce que (Lire la suite de La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

Prochaine livraison

NOUS LIVRONS SUR TOUTE LA FRANCE ET NOS CAMIONS SILLONNENT LE GRAND OUEST !

👉Téléchargez le calendrier des tournées de livraisons ICI-👈


Livraison sur tout le reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination.

Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter