Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > L’Afrique touche en plein coeur

L’Afrique touche en plein coeur

26 février 2019

Festival RdV chez Nous Ouaga.2

L’Aventure africaine se termine pour le Terra Lib Tour !!

1 mois au Maroc, 6 semaines au Sénégal et 2 semaines au Burkina Faso.

Et comme toujours l’Afrique touche en plein coeur !

En effet miroir elle reflète notre individualisme, notre rythme effréné, notre besoin d’accumulation, de contrôle. En creux, elle interroge notre avenir collectif et nous balance en pleine poire notre histoire commune.

Entre dureté et sourires, l’énergie de la jeunesse est là, cherchant à mener sa barque, à réinventer son pays. Mais chacun.e semble aussi se débattre dans un contexte qui nous échappe. Que faire face au pouvoir en place, la corruption, l’inaction ? Comment stopper le pillage post-colonial par les multinationales étrangères (françaises encore) pour orienter de véritables politiques souveraines et visionnaires ? Comment s’imposer sur la scène internationale et être autre chose qu’un pion dans le marchandage du terrorisme et des politiques migratoires ?

Thomas Sankara avait ouvert une voie dans son pays le Burkina Faso : intégrité, panafricanisme, souveraineté alimentaire, transformation locale, politique d’éducation et de santé. Et sa voix reste forte dans le cœur du peuple africain.

- Merci à mon ami Desert Mhamid Mbark de m’avoir invité sur son campement dans le sud marocain pour ressentir l’âme du désert, le sens du partage et l’hospitalité berbère.
- Merci à mon ami Papa Assane Diop de l’ONG SOS Faim au Sénégal de m’avoir aidé à comprendre le pays, la Teranga, et découvrir les projets en agro-écologie et agriculture familiale.
- Force et courage au Le Lion Vert, projet Maraicher du Relais dans la région de Thies, et plus largement au réseau de la maison de l’Artémisa pour cette bataille contre Goliath. Par la promotion et la formation à la culture de la plante Artemisia Annua et Afra auprès des familles africaines, ils ouvrent une brèche pour soigner et éradiquer le paludisme de manière autonome et à moindre frais.
- Merci à mon ami Hervé Le Gal de l’Association Ingalan pour cette découverte du Burkina Faso debout, tourné vers sa souveraineté, déterminé à ne pas sombrer dans l’obscurantisme. Depuis le soulèvement de 2014, le peuple est à l’affût, prêt à défendre son Avenir. Nous aurons visité de nombreux projets pour l’agro-écologie, la souveraineté alimentaire, l’émancipation de la culture. Nous aurons aussi échangé avec de nombreux militants de la liberté, engagés dans la lutte anti-OGM. C’est la force d’Ingalan aujourd’hui, ce qui la fait tenir debout ; une jambe pour la construction, une autre pour la résistance !

Une nouvelle fois l’Afrique m’aura bousculé, malmené, mais m’aura fait grandir et renforcé ma détermination.

Nous ne sommes pas responsables des agissements coloniaux de nos ancêtres, mais nous pouvons utiliser ce sentiment de culpabilité, ce besoin de réparation, comme une force pour épauler nos frères africains et surtout agir chez nous pour installer de véritables changements de gouvernance laissant une chance à l’Afrique de maîtriser sa destinée.

« "La Patrie ou la Mort, nous vaincrons" »
Thomas Sankara

Thomas Burel
en Terra Lib’ Tour

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

  • La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel

    20 septembre 2011
    Communiqué Minga du 21/01/11 "L’empressement de certains acteurs de l’économie solidaire à répondre au rapport Vercamer sur l’enjeu de la labellisation comme question clé du développement de l’économie solidaire nous préoccupe. Cela traduit la gravité de l’état de dépolitisation à laquelle en est rendue l’ESS. Quel contraste avec l’époque où nombre d’initiatives de citoyenneté économique s’en réclamant ont vu le jour par refus du traitement social du chômage ! À travers ce projet de labellisation de l’économie solidaire, il ne s’agit rien moins que de gérer les exclusions, à défaut de les combattre. Parce que (Lire la suite de La tentation normalisatrice de l’économie sociale et solidaire : un virus mortel)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : Chaque vendredi
  2. Route de Vannes : Chaque mercredi
  3. Route de Nantes : Chaque Jeudi
  4. Route de Dinan / St-Malo : le 7 octobre, 4 novembre, puis le 2 décembre
  5. Route de Redon/Saint Nazaire : le 21 octobre, le 18 novembre, puis le 16 décembre
  6. Route de Lorient : le 28 octobre, le 25 novembre, puis le 23 décembre
  7. Route de Quimper : le 12 octobre, le 9 novembre, puis le 7 décembre
  8. Route de Brest : le 5 octobre, le 3 novembre, puis le 14 décembre
  9. Angers / Cholet / Ancenis : le 14 octobre, le 10 novembre, puis le 9 décembre
  10. Route de Fougères/Caen : le 26 octobre, le 23 novembre, puis le 21 décembre
  11. Route du Mans : le 26 octobre, le 23 novembre, puis le 21 décembre
  12. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter