Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Actualités > Plan d’urgence Réforme Agraire Populaire

Plan d’urgence Réforme Agraire Populaire

8 juin 2020

Communiqué du MST Brésil

La situation sanitaire et la crise sociale s’accentue au Brésil !

En défense de la vie du peuple brésilien, le Mouvement des Sans Terre dévoile son plan d’urgence pour une Réforme Agraire Populaire.

La pandémie du coronavirus et ses effets sur les travailleurs et les plus pauvres aggrave les conséquences de la crise du capitalisme qui atteint l’économie, la politique, la société et la nature. Face à cela, il est nécessaire de démocratiser l’accès à la terre, de distribuer les richesses et de défendre les droits des peuples du monde rural. Nous présentons à la société des mesures qui peuvent rapidement permettre la création de milliers d’emplois, produire des produits alimentaires pour tout le peuple, activer le commerce, garantir un revenu et des conditions de vie dignes.

Terre et Travail

a) Installer sur des terres des milliers de familles qui aujourd’hui sont dans des campements, au chômage et à la périphérie des villes.
b) Exproprier les « latifundios » improductifs et des parcelles en proximité des villes pour faciliter la production et l’installation des familles des périphéries urbaines.
c) Récupérer, sans frais, les 6 millions d’hectares des quelques 729 familles ou entreprises débitrices envers l’Etat fédéral, qui ont une dette totale de plus de 33 milliards d’Euro et sont propriétaires de ces terres.
d) Affecter les terres publiques et les terres vacantes existantes aux installations de réforme agraire d’urgence.
e) Echanger les dettes que des propriétaires de latifundio doivent aux banques publiques contre des terres.
f) Suspension de toutes les expulsions de familles installées provisoirement sur des terres et de toutes les restitutions de terres aux latifundios.
g) Légaliser tous les territoires de quilombolas, des peuples indigènes, des communautés de riverains de cours d’eau et des communautés rurales natives.
h) Garantir l’intégrité et la préservation des réserves indigènes et des aires environnementales, en expulsant les envahisseurs, les voleurs de terres, les chercheurs d’or illégaux, qui exploitent de dévastent ces terres.
i) Suspension des subventions et des avantages fiscaux aux entreprises de produits de traitement agricole toxiques et attribution de ces ressources à la Réforme agraire.

Production d’aliments sains

a) Attribuer les ressources nécessaires à l’élargissement du PAA (Programme d’achat d’aliments) qui fournit travail et aliments à tout le peuple. Par un achat anticipé de la production des paysans par la CONAB
b) Garantir la mise en oeuvre du PNAE pendant la période de « distanciation sociale », avec de la nourriture saine pour les enfants et leur famille.
c) Financement et diffusion de machines agricoles pour l’agriculture familiale et paysanne.
d) Mise en place du Plan national d’agroécologie, pour garantir des aliments sains.
e) Organiser des jardins urbains agroécologiques pour donner du travail à tous ceux qui veulent y travailler et produire des aliments
f) Utiliser des lignes de crédit spéciales dans les banques publiques pour financer des agro-industries coopératives pour la production d’aliments et dégager des financements d’urgence pour les installations de la Réforme Agraire permettant de stimuler la production.

Protéger la nature, l’eau et la biodiversité

a) Nous devons veiller sur les zones humides et les sources, protéger les forêts et la biodiversité de tous les milieux naturels.
b) Appuyer les programmes d’intensification de plantations d’arbres natifs et fruitiers dans tout le pays, selon le biome.
c) Attribuer les ressources nécessaires pour la construction de citernes d’eau potable et pour la production dans toute la zone semi- -aride et les régions qui en ont besoin.
d) Empêcher l’usage des produits de traitement toxiques qui contaminent les eaux et les aliments et qui détruisent la biodiversité.
e) Organiser la production de semences agroécologiques dans tous les territoires ;
f) Stimuler l’agroforesterie comme manière de garantir la diversité et l’abondance d’aliments, en même temps que la reforestation.

Conditions de vie digne dans le monde rural pour tout le peuple

a) Garantir l’accès de toutes les familles au Programme « Minha casa, minha vida », pour la rénovation et la construction de logements en milieu rural.
b) Mettre en place des politiques pour que les jeunes restent à la campagne, avec un travail, un revenu et l’éducation.
c) Garantir que nous n’aurons plus une seule école de fermée à la campagne.
d) Renforcement du FUNDER pour les municipalités et élargissement du PRONERA, pour recevoir les enfants des paysans, à tous les niveaux de scolarité.
e) Empêcher les violences domestiques à la campagne, qui atteignent les femmes, les enfants, les adolescents, les personnes âgées et les LGBT et qui est en train d’augmenter avec la distanciation sociale.
f) Renforcement et élargissement du SUS, Service de santé universel, dans tout le pays et en milieu rural.

Ce programme d’urgence exige des mesures immédiates et une volonté politique des gouvernements pour résoudre les problèmes d’emploi, de revenu et d’alimentation pour tout le peuple. Pour cela nous devons tous contribuer, le gouvernement fédéral, les gouvernements des Etats et les mairies. C’est un plan d’urgence pour affronter les problèmes du moment. La Réforme Agraire Populaire est urgente et nécessaire pour répondre aux besoins des travailleurs et travailleuses sans terre, pour approvisionner les villes en aliments, principalement les périphéries urbaines et garantir une relation équilibrée entre les êtres humains et la nature.

Nous appelons la société, les mouvements populaires, les syndicats, les partis, les églises et les secteurs engagés dans la lutte pour la démocratie, à défendre l’urgence de la Réforme Agraire Populaire et celle d’un pays juste, sans privilèges de classe et inégalités sociales.
Brésil, avril/mai 2020

Terra Libra soutien activement ce plan d’urgence pour une Réforme Agraire Populaire au Brésil !!

Retrouvez le communiqué en PDF

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

  • Marinaleda, une utopie vers la paix

    12 septembre 2012

    Entrée des plantations d’olives

    Extraits d’un article de Courrier International Juan Manuel Sánchez Gordillo a fait la une des journaux ces derniers jours après avoir mené une “expropriation forcée” de produits alimentaires dans plusieurs supermarchés, au côté de ses camarades du Syndicat andalou des travailleurs (SAT), pour les distribuer aux plus défavorisés. C’est dire si cet homme est un dirigeant singulier au sein de la classe politique espagnole. Anticonformiste, il a été critiqué pour ses dernières actions, y compris dans les rangs de la coalition de gauche Izquierda Unida [l’équivalent du Front de gauche français], dont son (Lire la suite de Marinaleda, une utopie vers la paix)
  • Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne

    12 septembre 2012

    Minga Réunion

    L’association Minga organise ses Rencontres d’Automne du 29 septembre au 1er octobre à Marzan dans le Morbihan. Vous pouvez vous inscrire en téléchargeant la lettre d’invitation en pièce jointe. Rejoignez-nous ! La diversité des parcours, des métiers, des générations qui composent notre association est incontestablement une force, encore faut-il prendre le temps de la cultiver ensemble pour mieux comprendre l’économie et penser nos propres économies (y compris pourquoi le temps nous manque) afin de réaliser nos ambitions quant à « bien vivre », à vivre bien de son travail et de ses activités. (Lire la suite de Rencontres d’Automne de Minga les 30 et 1er octobre en Bretagne)
  • La Bolivie expulse Coca Cola !

    30 juillet 2012
    Extrait du site d’information latinoaméricain Diario Veloz. En cette période de vacances, exercez votre castillan ! El 21 de diciembre de 2012, día que muchos celebrarán el supuesto fin del calendario maya, el canciller boliviano anunció el fin de la popular gaseosa dentro del país. La decisión sorprende y no es para menos. Coca Cola, la gaseosa efervescente vendida en tiendas, restaurantes y máquinas expendedoras de casi todo el mundo, será expulsada de Bolivia a partir del próximo 21 de diciembre de 2012. La decisión es el marco de los festejos para celebrar el fin del (Lire la suite de La Bolivie expulse Coca Cola !)
  • Minga Bretagne : Ouvrons un champ commun de débats et d’actions !

    5 juin 2012
    Appel : Pour une économie équitable en Bretagne Ouvrons un champ commun de débats et d’actions ! Nous citoyens, vivant en Bretagne, engagés individuellement ou collectivement, lançons un appel à l’ensemble de la population bretonne pour promouvoir une économie équitable. Nous sommes tous confrontés chaque jour à un système économique impitoyable avec les plus faibles, les plus lents, les plus pauvres, les moins malins, les amoureux de la tâche bien faite, du beau geste ou du bel ouvrage. Ce système pousse à l’isolement, à l’incompréhension et à la précarité celui qui essaye de maintenir une cohérence (Lire la suite de Minga Bretagne : Ouvrons un champ commun de débats et d’actions !)
  • Le 17 avril, journée internationale des luttes paysannes !

    27 mars 2012
    Appel à la mobilisation pour le 17 avril : Journée internationale des luttes paysannes Stop aux accaparements de terres : La terre est à celles et ceux qui la travaillent ! (Jakarta, le 2 mars 2012) Le 17 avril a été déclaré "Journée internationale des luttes paysannes", pour commémorer le massacre, en 1996, de dix-neuf paysannes et paysans brésiliens qui luttaient pour leurs terres et pour la justice sociale. Chaque année, à cette date, des actions et des évènements sont organisés à travers le monde, en défense des paysannes et des paysans qui luttent pour leurs droits. Ces dernières années, nous (Lire la suite de Le 17 avril, journée internationale des luttes paysannes !)
  • En route pour le Brésil - visite de la COPAVI en février

    25 janvier 2012

    Alambique Cachaça

    A quand le retour de la cachaça ?? Depuis plus d’un an maintenant, nous devons faire face à une cruelle pénurie de cachaça, le rhum brésilien que nous importons directement de chez nos partenaires de la COPAVI, coopérative collectivisée du Mouvement des Sans Terre. Les obligations légales pour l’exportation ayant été modifiées, notamment sur le type d’alambique, la COPAVI va devoir investir une somme importante pour se mettre en conformité. Pour participer à notre mesure au financement, nous leur avons fait une proposition de pré-financement d’une commande de 2.000 bouteilles avec une part en bons de (Lire la suite de En route pour le Brésil - visite de la COPAVI en février)
  • Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !

    15 décembre 2011
    LE PROJET D’AEROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES est une aberration économique, sociale et environnementale Situé à 18 km du centre de Nantes, il ne résoudrait pas les problèmes que pose à la ville l’actuel aéroport. Il les déplacerait seulement. Il infligerait des nuisances graves à plus de 80 000 habitants des communes de la banlieue nord de Nantes. Les diverses structures de raccordement qui lui seraient nécessaires (routes, voies ferrées, pont sur la Loire) causeraient également des problèmes (expropriations) et des nuisances à des milliers d’autres (Lire la suite de Non au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes !)
  • Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie

    30 novembre 2011
    Tchendukua est une association française qui soutient le peuple Kogi de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie dans leur démarche de restitution de terres afin de leur permettre de faire vivre leur culture et de préserver leurs modes de vie menacées par la société occidentale. Elle intervient également ici, en France, pour sensibiliser le grand public à la connaissance de ce peuple indigène et aux menaces qui pèsent sur lui. Petite présentation Que nous disent les Kogis et à quoi nous renvoient-ils ?... Tchendukua… là ou converge la pensée … Telle est la signification de ce mot qui (Lire la suite de Défense et soutien aux Kogis de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie)
  • Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès

    29 novembre 2011
    Tous les 7 ans, à cause de l’artificialisation des sols, la France perd l’équivalent de la superficie d’un département en terres cultivables ; chaque semaine 200 fermes en moyenne disparaissent au profit de l’agrandissement d’autres d’exploitations ou de l’urbanisation. La France compte environ 8 millions d’obèses et 3,2 millions de personnes qui ont recours à l’aide alimentaire, de façon intermittente ou permanente. La plupart de nos aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans notre assiette. Faire de l’alimentation une priorité est un projet de « haute nécessité » (Lire la suite de Alimentons 2012 : Appel de Minga et Nature & Progrès)
  • Par amour du Bien Vivre

    28 novembre 2011
    Et si l’échec programmé de Cancún s’avérait une bonne chose ? Plutôt qu’une « adaptation » au réchauffement, il pourrait permettre l’élaboration d’un nouveau mode de société. L’échec programmé de Cancún peut être la pire comme la meilleure des choses. Ce sera la pire des choses si cet échec correspond à la volonté de s’adapter au réchauffement planétaire plutôt que de le combattre. Ce choix est déjà celui des grandes firmes, avec des projets techno-scientistes comme les modifications artificielles du climat, la création d’un immense bouclier spatial autour de la terre, les puits de carbone, les arbres OGM mangeurs de (Lire la suite de Par amour du Bien Vivre)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : Chaque vendredi
  2. Route de Vannes : Chaque mercredi SAUF mercredi 10 Novembre, avancé au MARDI 9 Novembre
  3. Route de Nantes : Chaque Jeudi SAUF jeudi 11 Novembre avancé au MERCREDI 10 novembre
  4. Route de Dinan / St-Malo : le 2 Décembre, 27 janvier, puis le 24 février
  5. Route de Redon/Saint Nazaire : le 18 novembre, le 16 décembre, puis le 13 janvier
  6. Route de Lorient : le 25 novembre, le 23 décembre, puis le 20 janvier
  7. Route de Quimper : le 9 novembre, le 7 décembre, puis le 4 janvier
  8. Route de Brest : le 16 novembre, le 30 novembre, puis le 14 décembre
  9. Angers / Cholet / Ancenis : le MERCREDI 10 Novembre, le 9 décembre, puis le 6 janvier
  10. Route de Fougères/Caen : le 23 novembre, le 21 décembre, puis le 18 janvier
  11. Route du Mans : le 23 novembre, le 21 décembre, puis le 18 janvier
  12. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter