Terra Libra entre commerce équitable et bio-local

02 99 37 14 00

Accueil > Nos fournisseurs > Au plus local > Coopérative Qualisol

Coopérative Qualisol

  • Producteur Qualisol.2

  • Lentille corail France Qualisol

  • Variété cultures qualisol

  • Terra lib’ tour Qualisol

  • Champ Qualisol

  • Silo Bio Qualisol

  • Entrepôt Qualisol

Qualisol est une coopérative céréalière située à Monfort dans le Gers, dans le sud-ouest de la France. Issue d’une fusion de plusieurs petites coopératives en 1992, Qualisol s’est engagée dans l’agriculture biologique au début des années 2000, à la demande d’une 30aine de ses membres. La Coop a alors construit un premier sillo de 10.000 tonnes en 2004 qui s’est vite révélé insuffisant. Devant le nombre de conversions et la demande croissante, elle a investi dans un 2ème sillo de 24.000 tonnes. L’agriculture biologique représente plus de 20% des surfaces de la Coopérative et 450 producteurs engagés.

Une forte diversité de cultures

Céréales, légumineuses, oléagineux… les pratiques en bio tranchent avec le conventionnel ! la rotation des parcelles, le travail du sol et la forte variété des cultures dans les champs redonnent du sens au métier d’agriculteur. Blé, soja et tournesol sont des valeurs sures dans le sud-ouest, alors que les lentilles, pois chiches et haricots sont des cultures plus fragiles, soumises aux aléas climatiques et avec des rendements plus aléatoires. Mais l’intérêt pour les producteurs, c’est que la Coopérative fixe les prix à l’avance, indexés sur ceux du soja, pour les motiver à semer, garantissant ainsi une bonne rémunération ; on est loin des prix fixés par le cours mondial dans le conventionnel.

« Thierry Mascarotti est un membre de la coopérative avec une exploitation sur le village voisin, Mauvezin. Il s’est converti en bio en 2012 après s’être questionné sur ses pratiques. Les aides et les prix attractifs ont fini de le convaincre. Il a alors rangé son pulvérisateur, fini les pesticides dans les champs, ça fait moins de passages. Au lieu de cela, il faut alterner davantage les cultures, mieux travailler le sol et faire des « faux semis » pour limiter les herbes folles. On dit qu’au final c’est 20% de travail en plus, Thierry n’en est même pas certain : ce sont surtout les rendements qui sont plus aléatoires. Sur ses 90 ha on retrouve les cultures classiques de blé et soja, mais il sème toujours un peu de pois chiches et lentilles corails, sur 10 ha environ, pour assurer cette polyculture en rotation. Mais cette année, le climat aura été rude ! trop d’eau pendant les semis de mars et des orages qui couches les plantes avant la moisson en juillet : des 700 à 1000 kg escomptés, il n’aura récolté que 300 kg à l’hectare. A 1600 € la tonne, ça fait peu ! »

Les semences

Il reste difficile de trouver de la semence biologique, même chez les grands semenciers. La filière n’est pas suffisamment structurée pour faire face à la demande. Qualisol prend donc soin de ne pas détruire le grain au séchage (à moins de 37°) pour garder le potentiel de germination. Quand ce ne sont pas les agriculteurs eux-mêmes qui font leurs semences, il n’est pas rare que la coopérative soit amenée à prendre dans ses stocks pour la distribuer.

La valeur ajoutée de la coopérative

Qualisol s’est doté d’un outil important pour offrir une large gamme de céréales et légumineuses biologiques origine « sud-ouest ». Elle n’est reste pas moins une coopérative proche de ses sociétaires, les agriculteurs, avec qui se crée un partenariat durable et équitable. Elle s’engage également sur un management participatif avec ses 30 salariés  : opérateurs dans les sillos ou au conditionnement, chauffeurs de camions, techniciens agronomes.
Fourniture de semences, conseils techniques, collecte, triage, stockage, décorticage, conditionnement et commercialisation : la coopérative Qualisol est un outil essentiel de la filière céréalière sur son territoire et contribue fortement à ce que le Gers soit aujourd’hui, le premier département biologique de France avec plus de 25% de ses surfaces agricoles.

Le parcours des grains

Après la récolte au champs, les grains sont acheminés par camions benne à la coopérative. Un échantillon est prélevé pour tester l’humidité et définir si le lot doit être séché avant d’être ensilé, c’est la collecte. Il est ensuite trié plusieurs fois pour enlever les impuretés puis stocké.

Au rythme des stocks de l’année, le grain est ensuite envoyé sur une plateforme de stockage au froid pour bloquer le développement éventuel de parasites, puis est rapatrié à la Coop pour être à nouveau trié et décortiqué selon le grain. Il sera alors de suite conditionné au rythme des commandes clients, en big bag, 25kg, 5kg ou 500g

LA BOUSSOLE TERRA LIBRA

Plus d’infos sur Qualisol / Monbio

Prochaine livraison

  1. Pays de Rennes : chaque vendredi
  2. Redon / Vannes / Ploërmel : le 20 novembre, le 4 Décembre puis le 18 Décembre
  3. St-Brieuc / Dinan / St-Malo : le 10 octobre, le 14 novembre puis le 18 Décembre
  4. Quimper / Lorient / Auray : les 20/21 novembre, les 18/19 Décembre puis le 22/23 Janvier
  5. Lannion / Morlaix / Brest / Carhaix : les 26/27 novembre, les 19/20 décembre puis les 28/29 Décembre
  6. Nantes : le 14 novembre, le 28 Novembre puis le 12 Décembre
  7. Angers / Cholet / Ancenis : le 13 novembre puis le 8 janvier
  8. Reste de la France : départ sous 48h-72h par transporteur - délai selon destination
Terra Libra 5 rue des vanniers – ZA de la forge – 35830 Betton – Tél : 02 99 37 14 00 – Fax : 09 81 38 55 37 – Mobile : 06 99 98 35 35 –
Se connecter