Passer au contenu principal
162 kb

Nos fournisseurs

Clairières d’Uther

Edouard, paysan moutardier

Relocaliser la production de moutarde… c’est le défi que s’est lancé Edouard Chauviré, ancien maître d’œuvre ; car oui ! Il s’agit là encore d’une belle histoire de reconversion…

Après avoir passé 15 années dans le milieu de l’architecture à Nantes, Edouard décide de quitter le béton pour des terres chargées de charmes et d’histoires au cœur de la vallée de l’Arz (56). La ferme se situe sur les vestiges d’une ancienne fortification féodale, dans un hameau nommé « Le château ». La légende raconte qu’Uther Pendragon, le père du roi Arthur, aurait foulé le sol de cette ferme vivrière.

Le hameau est un lieu qui invite au repos et à la contemplation pourtant, le projet d’Edouard est tout autre. Avec des terres en pente, de l’eau peu abondante et un dos fragile, Edouard fait le pari d’initier une grande culture sur une petite surface avec transformation à la ferme !

160 kb

La relocalisation d’une production de la graine au pot !

130 kb

Il se passionne pour la moutarde…Mais pourquoi ? Parce que c’est un produit qui n’existe pas en Bretagne. En creusant le sujet, Edouard prend conscience que 90% des graines de moutarde qui sont transformées en France proviennent de l’étranger en majeure partie du Canada, de l’Inde et des pays de l’Est. Bien que faisant partie de la même famille que le colza, la moutarde est une culture qui a été oubliée au profit d’autres semences plus rentables.

C’est donc cette volonté de relocalisation associée à son désir de grande nature qui le pousse à acheter ces clairières et se lancer dans l’aventure de la culture, production et transformation de moutarde.

Jusqu’au-boutiste, les ingrédients qui composent la moutarde sont eux aussi produits/récoltés localement ; sel Nature et Progrès du Golfe du Morbihan, huile de tournesol du Morbihan… Il fait vieillir sur la ferme en fut de chêne le vin blanc du département d’à côté pour en faire le vinaigre !

Une expérimentation permanente !

Passer du bureau au champs c’est passionnant, mais cela comporte aussi son lot de surprises… Pour sa première année de culture Edouard a dû faire face aux parasites comme l’altise qui poinçonne les feuilles, le puceron cendré et noir ailé, la méligèthe (c’est à la fois un ravageur et un super insecte) qui s’attaque aux fleurs mais est aussi un polinisateur… sauf qu’elle est très vorace et lorsqu’elle arrive tôt dans la saison, elle va s’intéresser au bouton fermé et faire avorter la fleur… Résultat, sur les 2 tonnes escomptées, seules 1.2 tonnes ont pu être récoltées. Les graines blondes qui composent cette première cuvée de moutarde sont issues de cette première récolte en revanche, les graines de moutardes brunes ont dû être conservées pour les semis de la prochaine saison. Edouard s’est dépanné avec quelques graines brunes en provenance d’Europe de l’est.

141 kb
40 kb

La boussole… un outil pour mettre en lumière nos critères de sélection des fournisseur·se·s

 

 

Nous sommes heureux·se·s chez Terra Libra de pouvoir vous proposer cette délicieuse moutarde aromatique et piquante, une nouvelle variété de moutarde entre « lisse » et « ancienne », une moutarde d’un nouveau genre… Une Moutarde paysanne et Bretonne !

Retrouvez la moutarde d’Edouard et ses différents conditionnements, en petit pot ou en vrac (seau 2kg) !

Boutique

90 kb

Passer au contenu principal

Quel(s) cookie(s) acceptez-vous lors de votre navigation ?